En ce début de semaine, HashiCorp a d’annoncé la sortie de Otto.

Otto, nouvel outil de déploiement automatisé

HashiCorp, spécialisée dans les logiciels pour les datacenter modernes, fournit des outils pour gérer et améliorer les processus de livraisons d’applicatifs sur tout type d’infrastructures. Cette société est connue pour leur excellent « Vagrant », qui permet de faciliter la création et l’automatisation de serveurs virtuels, indépendamment de la technologie utilisée.
Leur dernier né, Otto, se pose en successeur de Vagrant et redéfinit la façon de penser le déploiement des applications. Là où Vagrant demandait au développeur de se concentrer sur la nature de l’infrastructure, Otto s’intéresse seulement aux contraintes techniques du projet (langages utilisés, dépendances, …) et se charge du reste, l’infrastructure devenant une commodité.
Une fois de plus chez HashiCorp, il s’agit d’un outil open-source et gratuit.

Otto, un futur standard ?

Otto est intéressant parce que la solution permet de définir un processus clair et reproductible tout au long des étapes de développement/test/livraison. En cela il permet d’améliorer la qualité de la production.
Compte tenu de l’écosysteme dans lequel gravite Otto, nous pensons que cette nouvelle solution sera vite intégrée aux différents outils compatibles Vagrant et deviendra rapidement un standard du marché DevOps.

Depuis deux ans, Netcat utilise une solution similaire à Otto, basée sur Vagrant et développée interne, pour isoler les développements et reproduire de la façon fiable les environnement systèmes.
Nous sommes attentif à fournir à nos clients ce type de solutions pour leur permettre d’améliorer la fiabilité et les processus de développement de leurs applicatifs internes.